Technologie Archive

Utilisations d’un motoréducteur

Un réducteur est une paire d’engrenages embrayables. L’un des engrenages est entraîné par une entrée, généralement un moteur qui a une vitesse de rotation donnée, en tours par minute, et un couple. Le couple est la force de rotation. Le réducteur à engrenages transforme la force d’entrée et la vitesse de rotation en une force et une vitesse différentes à la sortie. La quantité totale de puissance, cependant, reste la même. La transmission de votre véhicule est un exemple de réducteur de vitesse, comme le motorreductor k30 elmeq. En première vitesse, la rotation rapide du moteur se traduit par une rotation lente avec un couple élevé et en cinquième, la vitesse de sortie tourne rapidement mais avec un couple faible. Vous pouvez calculer le couple de sortie à l’aide d’un chiffre appelé « rapport de démultiplication » du réducteur.

Les moteurs tournent à une vitesse de rotation spécifique par minute (RPM) et un réducteur de vitesse est nécessaire si vous voulez garder ce moteur, mais avoir un régime inférieur. Le calcul du régime résultant d’un moteur et d’un réducteur de vitesse ne nécessite que des connaissances mathématiques de base.

Optimiser l’électronique dans l’industrie

Pour commencer à parler de cette question, il convient de noter que l’ingénierie en automatisation et en commande industrielle est définie comme une branche de l’ingénierie où l’on recherche l’intégration de technologies de pointe Kelvingear, à appliquer dans l’automatisation et la commande automatique au niveau industriel.

Compte tenu de ce qui précède, ce type de travail est complété par des disciplines parallèles, qui font partie de domaines tels que les systèmes de contrôle, la supervision des données, l’instrumentation industrielle, les réseaux de communication industriels et le contrôle des procédés.