Est-il facile d’acheter une maison à Barcelone ?

Le marché immobilier de Barcelone au cours des dernières années a beaucoup marché sur ce qu’il faut parler, soulignant que dans les rapports et les statistiques en général ils ont démontré des comportements que pour les experts ont été très intéressants.

L’une des nouveautés dans ce secteur est que les ventes ont augmenté à un taux de 2,6% au cours du premier trimestre, contre 16% en 2017, ce qui signifie que 2018 a impliqué une transformation considérable du secteur immobilier dans la ville, car les chiffres ont diminué de manière significative, ce qui n’était pas nécessairement prévu.

Le marché immobilier de Barcelone

Au-delà de ce qui précède, il convient de noter que l’activité immobilière en Espagne reste à la hausse, si ce n’est que, comme indiqué dans les paragraphes précédents, la croissance s’est modérée en 2018. Dans l’ensemble, les ventes continuent d’augmenter, mais les taux sont de plus en plus contenus à mesure que les rapports se reflètent.

En plus de ce qui précède, tant pour Barcelone que pour le pays en général, l’un des principaux avantages du secteur immobilier est que le prix du logement reste à la hausse, ce qui indique clairement que les choses vont comme prévu et que, d’une manière ou d’une autre, les conditions sont positives dans le proche avenir.

Toutefois, dans le cas spécifique de Barcelone, le ralentissement du secteur immobilier a été constaté, même si, comme indiqué, les données restent positives. En tout état de cause, l’effort pour garantir et promouvoir l’accélération de ce domaine dans tous les sens du terme est l’une des priorités de l’administration.

Les étrangers et leur contrôle sur le marché immobilier de Barcelone

Pour clarifier davantage la situation décrite ci-dessus, il convient de mentionner que, bien que la croissance ait légèrement ralenti au premier trimestre de 2018, le nombre moyen de ventes par mois au cours de la période a été encore plus élevé que la moyenne mensuelle de 2017, atteignant environ 4748 ventes par mois.

En plus de ce qui précède, l’une des situations particulières à souligner est que les étrangers contrôlent le marché immobilier à Barcelone, surtout parce qu’ils ont identifié qu’il s’agit d’un secteur dans lequel il vaut la peine d’investir et dans lequel, dans un court laps de temps, les bénéfices sont déclarés.

En conclusion, on peut affirmer en toute confiance qu’il y a de l’optimisme dans les affaires à Barcelone et que ce sentiment reste intact. De même, si l’on pense aux écosystèmes européens les plus dynamiques, c’est une ville qui se consolide en tant que référence et qui va sûrement continuer sur cette voie dans les années à venir.